Illustrateurs

  1. Guy Brizard,
  2. Xavier Brosse,
  3. Fidji Broustet,
  4. David Canard,
  5. Damien David,
  6. Denis Delalle,
  7. Nicolas Guéguen,
  8. Jean-Paul Le Buhan,
  9. Luz,
  10. Vinciane Trefois.

Guy Brizard

portrait de Guy Brizard

« Guy Brizard, Rétais de souche, né à La Couarde-sur-Mer en 1942.
Autodidacte passionné de dessins, peint et croque son île de Ré depuis sa plus tendre enfance.
Toujours un dessin ou un croquis en tête sous les vents de son île.
Reste indépendant et rétais avant tout. »

Xavier Brosse

portrait de Xavier Brosse

Naturaliste passionné et hôte costarmoricain, la contemplation du fabuleux spectacle offert par la nature libre est sa motivation première, en Bretagne et ailleurs. Photographe autodidacte et auteur autoédité, son unique ambition est de suggérer l’irremplaçable harmonie des paysages naturels et des peuplements sauvages.

Fidji Broustet

portrait de Fidji Broustet

D’origine gasconne, Fidji, éducatrice spécialisée après des études universitaires à Bordeaux, devient auteur poétesse sur le tard.
En 2000, elle abandonne son ancien métier et part s’enivrer d’air iodé du côté de la pointe du Raz en Bretagne, et de mots qui chantent en Provence.

Riche de cette vie longtemps rêvée et enfin vécue, elle dépose ses sens à fleur de mots.
Son premier livre, Les mots derrière la porte, est édité par ProseCafé éditions au printemps 2010, puis suivra Et si j’étais île en étant aile…

Site web de Fidji Broustet.

David Canard

portrait de David Canard

« David Canard est né le 29 avril 1973 à Paris. Depuis 1994, il réside à La Couarde-sur-Mer située au milieu de l’île de Ré.
Passionné d’histoire, de littérature, de jazz (saxophoniste) et de bateaux, son parcours est hors des sentiers battus. »

Site web de David Canard.

Damien David

Damien est le fils de Pierre David, artiste Malouin qui fut peintre, illustrateur, lithographe et imprimeur.
Il réalise en 2004 les illustrations du recueil Couleurs de vie pour les éditions Couleurs écrites et, à l’occasion, illustre ses propres rêves.

Denis Delalle

portrait de Denis Delalle

Né en 1956, Denis Delalle a très tôt pris les chemins de traverse pour s’exprimer… Musique, poésie, écriture, dessin…
Mais c’est la technique de l’aquarelle et sa palette de couleurs qui ont été les meilleurs révélateurs de ses passions et de sa sensibilité. Trouver au bout de son pinceau la traduction la plus authentique de ses sentiments, de sa perception du monde, telle est sa ligne directrice.
L’île de Ré, c’est une passion que l’aquarelle permet d’exprimer depuis maintenant vingt ans sans relâche et sans jamais de lassitude.
Cette rencontre avec Xavier Pierre lui a permis de marier la poésie de l’écriture et celle de la peinture.

Nicolas Guéguen

« Nicolas est un jeune artiste de la région de Dinan, où il vient de lancer son Atelier de poche.
Il y propose ses illustrations, ses peintures, réalisées sur papier encré marouflé sur toile ou ses sculptures en assemblages de bois et d’acier. Ainsi que ses objets de tous les jours, tels que des miroirs en zinc martelé, des lampes ou des porte-savons… »

L’affiche à la sirène du Festival du chant de marin 2007 de Paimpol est son œuvre.

Jean-Paul Le Buhan

portrait de Jean-Paul Le Buhan

« Artiste singulier, Jean-Paul Le Buhan propose des œuvres gravées et peintes, réalisées sur des supports originaux : bois de douelles, lattes de fûts, poutres et planches érigées en totems, ou encore, tuiles mécaniques, qui l’ont fait remarquer.Il trouve son inspiration dans la figuration humaine… l’observation évidente de notre diversité, le constat de notre singularité dans la création, notre unité métaphysique, constituent autant d’angles d’observation de ce travail inspiré et inclassable. »

L’artiste joint à son activité de peintre et sculpteur l’écriture poétique, historique et philosophique.

Site web de Jean-Paul Le Buhan.

Luz

1995 fut, pour cette aquarelliste passionnée, l’année de la découverte. S’ensuivra, auprès de deux grands maitres, une période d’initiation à l’art subtil et délicat de la peinture chinoise, enrichie par une perception de la culture de ce pays à travers la poésie, la calligraphie et d’autres techniques ancestrales. Investie au point d’être habitée par cette forme d’expression où l’art, la beauté du trait et l’habileté du coup de pinceau, donnent libre cours aux impressions et aux émotions.

Pour l’illustration de Mille Enfances Trahies, le pinceau de Luz s’est approprié cette douleur  pour laisser s’exprimer naturellement la sensibilité de l’artiste et du peintre.

Vinciane Trefois

portrait de Vinciane Trefois

« D’origine flamande, Vinciane Trefois est diplômée de la section de gravure et de dessin des Beaux-Arts de Gand.
En 1965, son travail se voit décerner la médaille d’argent des Arts et des Lettres de Paris.
De nombreuses expositions, aussi bien à l’étranger qu’en France, ont représenté son travail ; oeuvres essentiellement axées sur le dessin, le pastel et la lithographie.
Après avoir vécu 20 ans dans les Cévennes, elle s’installe en 1994 en Bretagne et ouvre son atelier de gravure.
Au printemps 2009, elle quitte la Bretagne pour des horizons plus ensoleillés. »

Site web de Vinciane Trefois.